Cahier des charges de la demande de formation :

Document exprimant les besoins de formation et les contraintes d’un demandeur. Ce document contient les éléments administratifs, pédagogiques, financiers et organisationnels pour permettre aux organismes de formation de formuler une proposition en vue d’atteindre les objectifs présentés par le demandeur.

Clause de dédit formation:

Cette clause a pour objet de permettre à l’employeur de s’assurer du bénéfice des formations financées par lui, en dissuadant les salariés de quitter l’entreprise avant que les dépenses de formation soient « amorties ». Elle prévoit le remboursement par le salarié des frais de la formation dont il a bénéficié en cas de départ de l’entreprise avant un certain délai. Elle ne s’applique pas aux contrats en alternance.

CPF / Compte Personnel de Formation: 

Chaque personne dispose dès son entrée sur le marché du travail, indépendamment de son statut, d’un compte personnel de formation. Ce dispositif vise à favoriser l’accès du salarié à la formation professionnelle tout au long de la vie , ce dispositif est entré en vigueur le 01 janvier 2015.

Conseil en formation :

Activité menée par un prestataire (personne ou organisme) extérieur à la structure dans laquelle il intervient. Il propose une stratégie de formation en tenant compte de la politique générale de l’entreprise : définition des besoins, élaboration du plan ou éventuellement d’une action et évaluation des effets.

Contenu de formation :

Description détaillée des différents sujets traités au cours de la formation, en fonction d’objectifs pédagogiques et de formation prédéfinis.

Contrat d’Apprentissage :

L’objectif de ce contrat est de donner au jeune, ayant satisfait à l’obligation scolaire, une formation théorique et pratique, en vue de l’obtention d’une qualification professionnelle sanctionnée par: un diplôme de l’enseignement professionnel ou technique du second degré ou du supérieur, ou un titre d’ingénieur ou un titre homologué figurant sur une liste établie par arrêté ministériel.

Contrat de Professionnalisation :

Le contrat de professionnalisation a pour objet de faciliter l’insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes et des demandeurs d’emploi. Il est ouvert aux jeunes de moins de 26 ans sans qualification professionnelle qui veulent compléter leur formation initiale, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi, dès leur inscription à l’ANPE, lorsqu’une professionnalisation s’avère nécessaire pour favoriser leur retour vers l’emploi. Ce type de contrat repose sur une alternance alliant des séquences de formation professionnelle, dans ou en dehors de l’entreprise, et l’exercice d’une activité professionnelle en lien avec l’activité recherchée, et débouchant sur une certification des connaissances, des compétences, et des aptitudes professionnelles acquises.

Convention de formation :

Contrat de droit privé par lequel d’une part une entreprise s’engage à payer une prestation de formation à un organisme de formation déclaré selon le cahier des charges convenu. D’autre part, l’organisme de formation s’engage à ce qu’un ou plusieurs formateurs réalisent une action de formation définie.

Télephone

Service pédagogique :
01 49 28 58 88

FORMATIONS

INSCRIPTION